Parce qu’à Dakar 3

Toujours dans la série « Parce qu’à Dakar », voici le troisième opus!

Quand tu vois un mec en roller accroché à l’arrière d’un bus sur l’autoroute, tu te dis que les sénégalais te réservent encore de nombreuses surprises.

Quand tu entends les gens marcher, tu te dis que le marché de la chaussure ne peut que bien se porter…

Quand un enfant te demande des bonbons et non de l’argent, c’est que tu es assez loin de la civilisation moderne.

Quand tu regardes tomber la première pluie de l’année, tu as presque la larme à l’oeil.

Quand il pleut, si tu crois que ça va rafraîchir l’air, tu te mets le doigt dans l’oeil.

Quand il y a une grosse pluie, tu ne peux pas sortir dehors, ou alors en maillot de bain.

Quand tu discutes avec un sénégalais, tu te rends compte que pour lui, la pomme, c’est comme la mangue pour nous. On adore ça mais on en trouve difficilement dans nos pays respectifs.

Quand un sénégalais traverse la route, il s’engage la tête dans les étoiles et c’est seulement au beau milieu de la route qu’il jette un oeil sur les voitures qui arrivent… et te fais le regard genre « oh j’avais pas vu ».

Quand tu es dans les bouchons, te peux te retrouver à klaxonner une charrette.

Quand tu vois les gens jeter n’importe quoi, n’importe où, tu as envie de leur greffer une poubelle dans le dos.

Quand une sénégalaise passe de cheveux courts à longs du jour au lendemain, ça ne te choque plus.

Quand une sénégalaise se « tapote » le crâne, c’est que sa tête la gratte et qu’elle ne veut pas démonter sa perruque.

Quand tu entends la sirène d’une ambulance, ferme les yeux et tu te crois aux « States ».

Quand tu es à la Sirène, tu sais que ta soirée va finir au petit matin.

Quand il y a des émeutes (cf 23/06 et 27/06/11), tu ne fais pas le malin.

Quand c’est la prière du vendredi midi et que tu habites au Plateau, tu sais que tu ne pourras pas marcher. La rue se transforme en mosquée de plein air.

Quand c’est le ramadan, tes horaires de travail sont modifiés.

Quand c’est le ramadan, la plupart des boîtes de nuit sont fermées.

Quand tu viens à Dakar, tu ne dois pas en repartir sans avoir fait une soirée « Kool Graoul » chaque premier samedi du mois.

Quand tu rentres en France, tu fais à tout le monde « Bonjour, ça va? ».

Quand tu rentres en France, tu t’aperçois que tu marches sur la route et plus sur les trottoirs…

Publicités

6 réflexions sur “Parce qu’à Dakar 3

  1. Toujours autant le sens de l’observation Charles 😉
    Allez courage c’est bientôt la fin de l’hivernage !!!!
    Tes nouvelles sont toujours accueillies avec grand plaisir.
    Grosses bises
    olivier , dodo et lulu

  2. Hello la petite famille! Merci 😉
    J’ai pensé à vous la semaine dernière, j’ai fait escale à Brussels « une fois ».
    Depuis deux jours, c’est grosse tempête durant nuit à Dakar, ma foi, ça ne fait pas de mal.
    La bonne bise, à bientôt!

  3. Hahaha le « Bonjour ça va? » nous a bien surpris il est vrai!!! Très intéressant ces petits articles Charly!!! La bise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s