Parce qu’à Dakar 5

Quand on te dit « J’arrive« , tu sais que tu peux encore attendre… longtemps.

Quand il pleut averse, tu as l’impression qu’il y a des vendeurs de parapluie partout!

Parce qu’en France on a le 1/4 d’heure français, au Sénégal on a les 2h sénégalaises et on ne prévient surtout pas quand il y a du retard.

Quand les sénégalaises se baladent dans la rue, elles portent des hauts talons et quand elles arrivent au boulot elles sortent les claquettes.

Quand les sénégalaises ont des cheveux qui ne sont pas à elles sur la tête (sisi), elles se tapotent au lieu de se gratter pour ne pas se décoiffer.

Quand tu es une fille, en brousse, les petites filles te touchent tout le temps les cheveux.

Quand tu pars en brousse et que tu rencontres un bébé qui n’a jamais vu de blanc, il pleure.

Quand un singe traverse la route devant toi, c’est normal.

Quand tu vois un cafard gros comme une main dans ta baignoire, c’est normal.

Quand tu vois un rat gros comme un chiot dans ton jardin, c’est normal.

Quand tu finis un restau avec des amis, une lutte acharnée commence pour savoir qui récupérera la petite monnaie.

Quand la nouvelle bouteille de la Gazelle est sortie, tu as cru à une révolution.

Quand une famille fait une fête en ville, elle pose sa grande tente au beau milieu d’une rue, la rue est bloquée, et puis alors?!

Quand il y a une fête en bas de chez toi, tu n’en peux plus d’entendre un mec brailler dans son micro avec un son qui sature pendant 2 jours et 2 nuits.

Quand tu montes dans un taxi le conducteur teste toujours ton niveau de Wolof.

Quand tu tends un billet de 10 000 à un taximan, il te tue du regard et marmonne en Wolof.

Quand tu vois une grosse pierre de chaque côté de la route, c’est qu’il y a un dos d’âne.

Quand tu rencontres un feu tricolore la plupart du temps il ne sert à rien car il est soit en panne, soit remplacé par un gendarme soit ignoré par les automobilistes.

Quand le dernier tronçon d’autoroute a ouvert, tu t’es réjoui de ne plus traverser les « stations balnéaires » Thiaroye, Rufisque, Bargny…

Quand tu es au péage, tu peux rester 10 min parce qu’un mec devant toi conteste le prix ou ne veut tout simplement pas payer.

Quand tu vois les bus de la Dakar Dem Dikk, tu te dis que ce sont les seuls transports publics au monde à avoir un pare-buffle à l’avant et à l’arrière comme les gros 4X4.

Quand certains de tes amis traversent les 4,5km à la nage entre Dakar et l’île de Gorée, tu peux leur mettre un pin’s « I’m a Heros ».

Quand la Tabaski approche, Dakar et sa banlieue devient une ferme géante avec des moutons partout dans les rues.

Quand c’est le jour de la Tabaski, Dakar se transforme en abattoir à ciel ouvert et les plages en poubelles à abats.

Quand un jour férié approche, tu ne sais pas toujours à quelle date il sera fixé, parfois tu ne le sauras que la veille, « il faut voir la lune quoi!« .

Publicités

8 réflexions sur “Parce qu’à Dakar 5

  1. Ahh, ma journée aurait pu être longue et morne mais heureusement peu avant 18h voilà la news de Charles qui arrive à point avec sa dose de bonne humeur!

    On en veut encore 🙂

  2. Je vous remercie énormément pour vos postes et pour cette page. C’est une vraie mine d’or. Je me suis permis de vous envoyer un message personnel pour vous demander de l’aide. J’espère que vous l’avez reçu.

  3. « Quand tu vois une grosse pierre de chaque côté de la route, c’est qu’il y a un dos d’âne. »
    se sont les dos d’ânes « ´débroullés » 😀 😀 comme c’est vrai.
    Trop cool Blog
    Zal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s